La conception et l’automatisation : les partenaires de la prochaine génération pour un avenir meilleur

Par Lynelle Cameron
- 6 Sep 2018 - 6 min De Lecture
design and automation

En tant que membre de la prochaine génération, l’avenir vous inquiète-t-il ? Avez-vous peur des robots et des niveaux toujours plus élevés d’automatisation dans votre vie de tous les jours ? Au vu des titres de presse actuels, c’est compréhensible. Personnellement, je suis plus optimiste que jamais en ce qui concerne l’avenir, un avenir à dix milliards d’habitants sur Terre, la plupart dans des villes (dont un grand nombre n’est pas encore construit) et plus de la moitié avec un niveau de vie plutôt aisé, avec toutes les exigences en énergie, ressources et contraintes qui pèsent sur la planète.

La satisfaction de ces exigences peut sembler un défi insurmontable, et elle l’est véritablement, mais c’est aussi une opportunité immanquable pour l’innovation. Cela peut faire un peu peur, mais je pense que c’est réalisable, et voici pourquoi : aujourd’hui, on bénéficie d’un accès sans précédent aux outils et aux technologies nécessaires pour prendre de meilleures décisions sur tout ce qu’on conçoit et fabrique. C’est ambitieux, mais il est possible de faire accéder des milliards de personnes aux classes aisées, d’avoir de l’énergie en abondance pour tous et de fournir une qualité de vie supérieure à tous. Ce ne sera pas chose facile. La concrétisation de cet avenir impliquera une grande détermination à tout penser pour des milliards d’habitants, pas seulement pour un milliard. En forgeant un monde meilleur pour tous, le résultat sera un avenir bénéfique à chacun d’entre nous.

design and automation

Alors, à quoi ressemble un monde meilleur ? Pour pouvoir accueillir dix milliards de personnes, la planète va avoir besoin de plus de produits, plus d’infrastructures et plus de bâtiments. En fait, 5 000 bâtiments par jour devraient être construits aujourd’hui et chaque jour à venir juste pour héberger cette population. La seule manière de garder le rythme des besoins inévitablement croissants d’une population en expansion est de mettre à profit la technologie, pas uniquement comme outil, comme cela a été le cas jusqu’ici, mais comme partenaire de conception et cocréateur. L’automatisation nous permet d’approfondir notre capacité à façonner cet avenir.

Le mot automatisation évoque immédiatement des robots qui exécutent des manœuvres sur des unités de fabrication et volent les emplois des ouvriers. C’est ce qui se passe, mais l’automatisation a une portée bien plus vaste que les seuls robots. Rappelez-vous comment l’automatisation a transformé les processus de conception et de fabrication depuis les esquisses et les maquettes de CAO en 2D puis 3D et à présent la conception générative.

L’automatisation, c’est l’utilisation de la simulation pour valider ou optimiser un projet, sans besoin d’un prototype physique. C’est la création d’une maquette numérique (BIM) pour favoriser la collaboration entre architectes, ingénieurs et équipes de construction afin que, chacun depuis son lieu de travail, ils prennent ensemble des décisions en même temps. L’automatisation aujourd’hui, c’est l’utilisation en force du numérique et du cloud pour générer des milliers d’options grâce à la conception générative.

De fait, certaines entreprises et organisations d’avant-garde mettent d’ores et déjà la technologie et l’automatisation à profit afin de résoudre de grands problèmes. Par exemple, Build Change, une organisation humanitaire qui construit des maisons et des écoles parasismiques et paracycloniques dans les pays en développement et qui forme les institutions et les entreprises locales à la construction de bâtiments plus sûrs et plus résistants aux catastrophes à venir. Build Change se sert de drones et de photogrammétrie pour cartographier les villages les plus isolés et évaluer les dommages causés par les séismes afin que les populations touchées puissent reconstruire de la manière la plus efficace et la plus résiliente possible.

design and automation

Côté fabrication, un consortium industriel européen, épaulé de partenaires universitaires, étudie des moyens d’enseigner aux robots des tâches de polissage industriel dans le cadre d’un projet nommé SYMPLEXITY. Grâce à l’apprentissage automatique et à la programmation algorithmique, les robots pourront effectuer des tâches complexes qui sont pour l’instant hautement manuelles et chronophages. L’automatisation accrue permettra de laisser les machines se charger de la fabrication, libérant un temps précieux pour les humains, qui se concentreront sur les aspects techniques et conceptuels.

Il est compréhensible que cette vague d’automatisation soit souvent accompagnée d’une incertitude croissante et d’interrogations concernant l’avenir et la manière dont le travail sera touché. L’automatisation a changé et changera encore les modes de travail, c’est ce qui se passe depuis des années. Mais ce qui change également, c’est ce qu’on est capable de produire. Aujourd’hui, les défis techniques sont résolus plus rapidement, plus facilement et de manière plus esthétique. La technologie d’automatisation décuple les capacités humaines à faire mieux les choses, à concevoir un avenir meilleur pour le monde.

Nous n’avons pas besoin de plus de technologie. Ce qui compte, ce sont les gens, les gens comme vous dotés d’une bonne vision et d’un bon état d’esprit. À présent, vous avez le pouvoir d’optimiser tout ce qui est fabriqué, alors que souhaitez-vous créer ? Quelle plus-value apporter à votre travail ? Quelle innovation technique émergera de la collaboration entre les humains et les machines ? Qu’est-ce que les citoyens d’aujourd’hui lègueront aux milliards d’individus qui bientôt peupleront cette planète ?

Si nous travaillons ensemble à faire bien les choses, alors l’avenir sera bien plus que des bâtiments efficients énergétiquement : ce sera des bâtiments aptes à générer leur propre énergie verte. Ce ne sera pas seulement des villes avec moins de pollution de l’air ou de l’eau, mais des villes sûres, praticables et inclusives, avec des quartiers qui rassemblent les habitants plutôt que les diviser.

design and automation

Imaginer et fabriquer plus de choses avec moins de répercussions négatives est une réalité inévitable en raison de la limitation des ressources de la planète. C’est cette possibilité de fabriquer de meilleures choses qui me motive, un avenir avec une énergie propre, renouvelable et abondante, un avenir avec une construction et une fabrication circulaires dans lequel les matériaux sont utilisés et réutilisés et dans lequel le concept de « déchet » disparaît ; un avenir avec des communautés résilientes.

C’est faisable. La technologie est là, les humains n’ont plus à tout imaginer eux-mêmes : l’automatisation est le partenaire de l’humanité, elle décuple les compétences et la capacité à fabriquer de meilleures choses.

Vous, la prochaine génération, qui serez à la tête de la main d’œuvre, vous vous appuierez sur le travail qui a été fait et le poursuivrez. Vous avez déjà prouvé que vous vous souciez de l’avenir, de la provenance des produits et du fait que l’entreprise pour laquelle vous travaillez reflète vos valeurs. Vous n’avez aucune appréhension à prendre des risques et des paris osés. Vous avez à votre disposition la technologie pour décupler et faire exploser votre énergie, vos compétences, votre talent et votre passion. Pour construire un avenir meilleur.

Regardez le discours de Lynelle Cameron sur l’automatisation et le futur à Re:publica 2018. Vidéo en anglais

Sur le même sujet…

Accès validé !

Merci!

Découvrez le « Future of Making »

Abonnez-vous à notre newsletter