• France

    Nous vous avons redirigé vers une page équivalente sur le site local. Vous y trouverez les prix et les promotions qui s'appliquent à votre pays et vous pourrez y effectuer vos achats en ligne.

    Stay on our U.S. site

Keyboard ALT + g to toggle grid overlay

Août 2018

La NASA et Autodesk expérimentent la construction d’habitats sur d’autres planètes grâce aux robots d’impression 3D

Alors que les multinationales et les start-ups soutenues par des milliardaires font la course pour lancer la première mission humaine sur Mars, il semble inéluctable que nous verrons des terriens tenter de coloniser une nouvelle planète.  

Mais une fois que ces explorateurs de l’espace atteindront un lieu où aucun homme n’aura été avant, comment feront-ils pour construire leur habitation ?

Bien sûr, cela n’aurait aucun sens d’envoyer un vaisseau spatial rempli de matériaux de construction. Aussi, le laboratoire Swamp Works de la NASA expérimente l’impression 3D d’habitacles en utilisant un procédé appelé « extrusion robotique » et un matériau composite fait de déchets de sédiments (terre, poussière, pierre cassée…) et de plastique recyclé. Ces sédiments (plus connus sous le nom de « régolithe ») peuvent facilement être trouvés sur la Terre, mais aussi sur la Lune ou d’autres planètes, ou même sur des astéroïdes.

Le premier artéfact imprimé par la NASA avec ce procédé est une barrière Jersey. Il s’agit de la barrière (fabriquée en béton ou en plastique) qui permet de séparer une voie de circulation d’une zone en construction. Afin de résister aux impacts des voitures, les barrières Jersey doivent être solides et durer dans le temps. Des caractéristiques également recherchées pour les habitations humaines. Le matériau composite régolithe/plastique a jusqu’à présent prouvé sa résistance et sa sûreté, en plus d’être très léger.

A partir des spécifications transmises par la NASA, l’équipe de Consulting avancé d’Autodesk a conçu une barrière en s’appuyant sur les solutions technologiques Fusion 360 et PowerMill. Celle-ci répond aux enjeux de structure mais aussi aux contraintes liées au procédé d’extrusion robotique, tout en allégeant significativement son poids. Autodesk a également développé un logiciel permettant de contrôler le bras robotique industriel (qui s’adapte à l’effecteur spécialisé, ou la « main du bras », conçu par la NASA) pour permettre l’impression additive sans limite de formes sans avoir recourt au soutien externe d’un échafaudage.

« La technologie d’impression additive a également le potentiel de révolutionner la façon dont nous construisons sur la Terre », explique Massimiliano Morruzzi, chercher en sciences computationnelles chez Autodesk. « Si nous pouvons réutiliser la pollution plastique et de façon avisée les ressources naturelles pour imprimer avec des robots, des maisons sur Mars, nous pourrons utiliser la même approche pour construire des routes, des trottoirs, des aires de jeux de façon durable ici, sur notre planète. »

A propos d'Autodesk

Autodesk crée des logiciels qui donnent vie à vos idées.

 

Si vous avez déjà admiré un gratte-ciel, utilisé un smartphone, regardé un grand film ou encore conduit une voiture ultraperformante, alors vous avez probablement déjà vécu, comme des millions d'utilisateurs, l'expérience Autodesk.

 

Créez sans limite avec les logiciels et solutions Autodesk.

 

Pour plus d'informations, consultez le site web ou suivez @AutodeskFrance sur Twitter, Facebook et YouTube.

 

.

Contacts presse

  • Béatrice Cassignol

    beatrice.cassignol@autodesk.com
    01 46 46 38 03 / 06 63 26 53 80