Keyboard ALT + g to toggle grid overlay

L'objectif d'Automata : démocratiser la robotique

Témoignage client // Autodesk Fusion 360 - Autodesk Inventor

Partager cette histoire

La start-up utilise Fusion 360 pour concevoir ses prototypes et accélérer sa ligne de production.

Démocratiser la robotique pour favoriser une adoption massive

Pour les fabricants, les bras robotisés ont longtemps représenté un investissement lourd. Mais aujourd’hui, une page se tourne avec l’arrivée d’Eva, un bras robotisé léger, économique et simple d’utilisation conçu par la start-up Automata.

Eva est une solution de robotique légère et abordable

Qui est Eva ?

Mostafa Elsayed et Suryansh Chandra ont fondé Automata en 2015. La start-up a pour ambition de rendre la robotique accessible à un plus grand nombre d’entreprises et de changer le regard des professionnels sur une technologie qu’ils perçoivent comme onéreuse et complexe.

Le premier-né d’Automata porte le nom d’Eva, un bras robotisé compact de moins de 5 kg dont le prix est inférieur à 4 000 £. Doté de plusieurs axes, Eva réalise les tâches avec précision et intègre un logiciel qui permet de mémoriser et de reproduire les mouvements. Les mouvements propres à chaque tâche peuvent être enregistrés par apprentissage simplement en guidant le bras robotisé. Les entreprises n’ont pas à écrire de programme de pilotage du bras.

Initialement pensé pour les petites entreprises, le modèle d’Automata a progressivement suscité l’intérêt des gros industriels, notamment dans les secteurs du plastique, de l’électronique grand public et de l’agroalimentaire. Loin de se cantonner au marché de la fabrication classique, les cofondateurs de la start-up ont cherché à élargir leur clientèle.

«La fabrication constitue bien entendu notre marché cible, mais nous désirons que la robotique se généralise dans d’autres domaines, pour réaliser des tâches courantes. Notre objectif est de changer la façon dont la robotique est perçue en proposant des options plus abordables », explique Mostafa Elsayed.

Dans cette optique, l’entreprise a récemment mis en place un nouveau service pour Eva. Chaque bras robotisé est doté d’un ordinateur embarqué connecté à Internet, ce qui permet à Automata de proposer un paiement à l’usage.

Mostafa Elsayed poursuit : «Le secteur de la fabrication évolue rapidement. Les entreprises privilégient désormais les services à la demande par rapport aux investissements lourds et à grande échelle. Notre modèle de service permet aux entreprises de payer seulement pour les heures d’utilisation d’Eva. Nous pensons que l’avenir de la fabrication réside dans ce type de services flexibles et économiques reposant sur une formule d’abonnement. »

En tant que start-up, l’agilité est primordiale lorsqu’il s’agit de concevoir de nouveaux produits. Avec des outils CAO et FAO à notre disposition dans nos bureaux, nous pouvons maîtriser la totalité du processus et gagner en réactivité. Et grâce à Fusion 360, nous sommes en mesure de sortir plus rapidement nos conceptions nouvelles et produire de nouveaux prototypes à quelques semaines d’intervalle.

—Mostafa Elsayed, cofondateur, Automata

 

Un prototypage en interne pour accélérer le développement des produits

Automata s’efforce continuellement d’améliorer ses conceptions. La start-up exploite les fonctionnalités de FAO d’Autodesk Fusion 360 pour synchroniser les machines à commande numérique et les imprimantes 3D et tester les conceptions nouvelles avant de les envoyer en fabrication. Elle utilise également Autodesk Inventor pour tous les aspects de conception du bras.

« En tant que start-up, l’agilité est primordiale lorsqu’il s’agit de concevoir de nouveaux produits précise Mostafa Elsayed. Avec des outils CAO et FAO à notre disposition dans nos bureaux, nous pouvons maîtriser la totalité du processus et gagner en réactivité. Et grâce à Fusion 360, nous sommes en mesure de sortir plus rapidement nos conceptions nouvelles et produire de nouveaux prototypes à quelques semaines d’intervalle. »

Du fait de la structure de l’équipe d’Automata, la responsabilité de la production des prototypes ne repose pas uniquement sur les opérateurs des machines. La facilité d’utilisation de Fusion 360 a donc joué un rôle clé dans la vente. Lorsqu’un un problème survient au niveau du processus de fabrication en l’absence des opérateurs, les autres membres de l’équipe peuvent intervenir. « La simplicité d’utilisation de Fusion 360 est telle que même nos développeurs, qui n’ont suivi aucune formation sur ce logiciel, ont pu le prendre en main immédiatement », ajoute Mostafa Elsayed.

Nous travaillons déjà sur de nouveaux prototypes et logiciels pour rendre nos robots plus intuitifs et développer nos activités. Tout l’intérêt d’un logiciel basé sur le cloud comme Fusion 360 est qu’il nous permet d’accroître rapidement et facilement notre capacité de développement des produits.

—Mostafa Elsayed, cofondateur, Automata

 

Un futur où la robotique fera partie de notre quotidien

Automata réalise actuellement des essais sur un nouveau produit qui devrait être lancé très prochainement et pour lequel l’entreprise a déjà reçu des commandes. Afin de favoriser le développement d’autres produits, et de poursuivre les améliorations de son robot phare Eva, la start-up prévoit de renforcer ses effectifs et d’augmenter le nombre de ses licences Autodesk. Un processus simple et rapide car Fusion 360 basé sur le cloud bénéficie d’un modèle de paiement mensuel.

À l’avenir, Automata envisage d’utiliser la connectivité IoT (Internet des objets) pour doper les performances de son robot. Les clients auront ainsi la possibilité de télécharger gratuitement des mises à jour logicielles. Par ailleurs, de nouvelles fonctionnalités pourront être ajoutées, comme la vision et la prise de décision.

« Le but ultime d’Automata est de sensibiliser un plus large public à la simplicité d’utilisation des robots, afin qu’ils soient considérés comme des outils essentiels du quotidien. Nous travaillons déjà sur de nouveaux prototypes et logiciels pour rendre nos robots plus intuitifs et développer nos activités. Tout l’intérêt d’un logiciel basé sur le cloud comme Fusion 360 est qu’il nous permet d’accroître rapidement et facilement notre capacité de développement des produits », conclut Mostafa Elsayed.

Produits connexes