Asset 12 Asset 10 Asset 15 Asset 15 autodesk_icon_font_04_06_16_kl Asset 11 autodesk_icon_font_04_06_16_kl autodesk_icon_font_1_18_17_start_over-01

Keyboard ALT + g to toggle grid overlay

Commonwealth Engineers passe à la 3D pour faire la différence

Ce que craignent toutes les entreprises, quelle que soit leur taille, c'est d'arriver en seconde position. Ce positionnement a valu à Commonwealth Engineers de perdre un contrat estimé à plus de 100 millions de dollars face à une entreprise nationale dans le cadre d'un important projet de conception en construction et ingénierie. Commonwealth Engineers a alors décidé d'opérer certains changements majeurs pour éviter que ce problème ne se reproduise.

Petite entreprise possédant trois bureaux dans l'Indiana, aux Etats-Unis, Commonwealth Engineers s'est d'abord consacrée aux projets locaux dans le domaine de l'eau et de l'assainissement. Pendant des années, ses équipes se sont servi·de dessins AutoCAD 2D, jusqu'à la perte du fameux projet. Lorsque l'entreprise a interrogé le client pour connaître les raisons de son échec, l'argument avancé a été la 3D. Proposée par le concurrent, elle était absente de l'offre émise par Commonwealth Engineers. Ce bilan a eu l'effet d'un électrochoc sur l'entreprise qui a décidé d'adopter cette technologie pour devenir plus compétitive.

actiflo-bldg
actiflow-building04

"Le président de notre entreprise, Al Stong, a joué un rôle clé dans l'adoption de la 3D. Logiciel, formation, financement… il a veillé à ce que tous les efforts nécessaires soient déployés", commente Josh Wheatley, concepteur et responsable CAO. "Il a tout mis en oeuvre parce qu'il savait que cela avait été le principal motif de la perte du contrat."

Aujourd'hui, les bureaux de l'entreprise implantés à Fort Wayne utilisent AutoCAD Civil 3D 2017 pour pratiquement toutes les tâches de conception. Les autres bureaux travaillent avec une solution hybride associant AutoCAD Civil 3D et AutoCAD. Et parce que Commonwealth Engineers a choisi la formule de l'abonnement pour tous ses logiciels, l'entreprise dispose automatiquement des dernières mises à jour du logiciel, ce qui a changé la donne. "Un simple téléchargement suffit", observe Josh Wheatley. "Autodesk a réussi à rendre les mises à niveau plus conviviales et à améliorer l'accès aux nouvelles versions."

Outre ces produits, Commonwealth Engineers utilise actuellement AutoCAD, AutoCAD Plant 3D, Revit et Navisworks pour réaliser les conceptions de certains projets d'installations industrielles à plus grande échelle. La décision de recourir à tel ou tel logiciel dépend du projet. L'entreprise choisit le produit Autodesk le mieux adapté : un réseau d'assainissement ou d'eau potable appelle AutoCAD Civil 3D, tandis qu'une vaste station d'épuration requiert l'usage d'AutoCAD Plant 3D et de Revit.

crown-point

Une évolution marquée par un temps d'adaptation

Le passage à la 3D était un choix résolument ambitieux, mais aussi un changement impliquant un temps d'adaptation pour Commonwealth Engineers.

"Quand nous avons pris la décision de basculer vers la 3D, j'occupais le rôle de responsable CAO dans l'entreprise, sans véritablement intervenir au niveau de la gestion ou de la conception", constate Josh Wheatley. "Notre président m'a alors demandé de prendre en main ce changement. L'aide apportée par notre revendeur Autodesk, IMAGINiT, s'est révélée capitale."

nappanee

Quand Josh Wheatley s'est penché sur les différentes options, il a recherché celle qui conviendrait le mieux à l'entreprise. A sa connaissance, un seul autre prestataire dans l'Indiana proposait alors la modélisation 3D. Il s'agissait d'une entreprise nationale de plus grande envergure qui pouvait mobiliser les ressources, les moyens financiers, le temps et la main d'oeuvre nécessaires pour créer des contenus sur mesure et les mettre en oeuvre. Pour Commonwealth Engineers, l'équation apparaissait beaucoup plus complexe, l'entreprise ne disposant pas du temps requis pour créer l'intégralité des contenus.

"AutoCAD Plant 3D nous apportait la solution grâce à ses catalogues prédéfinis contenant les équipements et les tuyauteries", constate Josh Wheatley. "Nous avons donc évolué sur ces bases. Pendant une semaine, j'ai suivi une formation proposée par IMAGINiT afin d'acquérir les notions fondamentales. Lorsque j'ai débuté la formation, nous venions de boucler la conception d'une nouvelle station d'épuration. Celle-ci m'a servi de projet pilote pour me familiariser avec Plant 3D. J'ai poursuivi avec une autre formation d'introduction à Revit, la plupart des sous-traitants utilisant désormais ce logiciel sur les projets aussi bien architecturaux que structurels, mécaniques ou électriques. Nous sommes à présent en mesure de créer un modèle sur lequel tout le monde peut travailler. Les différents intervenants accèdent aux mêmes éléments, en même temps."

actiflo-bldg-1

La découverte des avantages de la 3D

Au-delà des objectifs compétitifs atteints, le passage à la 3D a apporté des avantages concrets à Commonwealth Engineers.

"Les deux principaux avantages retirés sont incontestablement les nouvelles capacités en termes de marketing et de construction", analyse Josh Wheatley. "Nous pouvons créer les installations et les canalisations, et visualiser les difficultés sur le modèle avant la construction. Nous résolvons ainsi un certain nombre de problèmes sur le modèle bien avant l'envoi des projets à l'entrepreneur."

actiflo-bldg-1

"Nous avons d'ores et déjà travaillé sur de nombreuses propositions où les conceptions reposaient entièrement sur des modèles 3D", poursuit-il. "Le fait de pouvoir proposer une visite virtuelle des installations au client avec un ordinateur portable et un projecteur a un impact considérable. Le client visualise concrètement le projet. Il est plus enclin à poser des questions, à faire part de ses doutes, beaucoup plus qu'en observant un simple dessin sur une feuille de papier."

Une nouvelle façon de penser

Commonwealth Engineers a adopté la 3D depuis maintenant 5 ans. Toutefois, le processus d'adoption est toujours en cours : l'entreprise continue d'initier ses adeptes d'AutoCAD 2D aux processus d'adoption de la 3D comme AutoCAD Civil 3D, AutoCAD Plant 3D ou encore Revit. Josh Wheatley peut aujourd'hui conseiller les utilisateurs prêts à franchir le pas vers ce nouvel univers.

lowell

"Durant mes années de cours au sein de l'Autodesk University, j'ai eu l'occasion d'aborder le sujet avec de nombreuses personnes", relate Josh Wheatley. "D'une part, il faut être patient et, d'autre part, il est nécessaire de bien étudier la question et de tout mettre à plat. C'est ce que j'ai dû faire à l'échelle de notre petite entreprise. On m'a confié la tâche de tout mettre en oeuvre, ce qui signifiait un changement radical. J'ai été amené à changer ma façon de travailler, et je n'aurais pas réussi sans l'aide de toutes les personnes impliquées dans le processus."

ls-313

"Les dessins ont un tout autre aspect, et il faut repenser les workflows", continue-t-il. "En tant que concepteur, il faut être capable de concevoir une installation, de voir au-delà d'une vue en plan ou en coupe, de faire des annotations sur les dessins. L'approche est radicalement différente, et il faut être prêt à l'adopter."

Au vu de la réussite de l'entreprise Commonwealth Engineers depuis le déploiement de la 3D, le jeu en vaut assurément la chandelle.

indy-office

Prêt à vous lancer ?

Une question?
Notre équipe commerciale se tient à votre disposition.
0805 118 384
(gratuit depuis la France)


Contacter l'assistance

envoyez-moi un devis

VOIR LES PRIX

ESSAYER LES PRODUITS AUTOCAD

Recevez les mises à jour et les offres

Inscrivez-vous pour recevoir par e-mail des informations concernant nos offres spéciales et nos dernières actualités.

Inscrivez-vous maintenant
Recevez les mises à jour et les offres

Autodesk, the Autodesk logo, AutoCAD and TrustedDWG are registered trademarks or trademarks of Autodesk, Inc., and/or its subsidiaries and/or affiliates in the USA and/or other countries. All other brand names, product names, or trademarks belong to their respective holders. Autodesk reserves the right to alter product and services offerings, and specifications and pricing at any time without notice, and is not responsible for typographical or graphical errors that may appear in this document.