Communiqués de presse 2006

Marrel, leader français des équipements de manutention pour véhicules industriels, adopte Autodesk Inventor

Saint Maurice, le 09 octobre 2006 — Marrel, leader français des équipements pour véhicules industriels, utilise Autodesk Inventor pour concevoir ses produits originaux et les extensions pour les appareils de ses clients. Marrel a déployé 20 licences logicielles :
10 AutoCAD Mechanical et 10 Autodesk Inventor.
Jusqu’en 2002, Marrel utilisait un outil de dessin 2D associé à un gestionnaire de données techniques développé en interne. Avec l’arrivée en fin de vie de son outil de dessin, la société devait trouver une solution de remplacement. L’outil retenu devait aller plus loin que les possibilités offertes par la 2D, en permettant de simuler précisément le comportement des produits, afin de limiter les défauts de production et de donner une représentation la plus réaliste possible aux clients lors des phases de validation. Suite aux conseils du revendeur ARES, Marrel a fait le choix des solutions Autodesk.
« Au départ, nous avons connu la nécessaire adaptation au passage à la 3D », se souvient Noël Chabanas, le responsable du bureau d’études de Marrel. « Depuis, tant au niveau des délais de conception, de la précision des études et de l’efficacité de la mise en plan, nous obtenons des gains importants. Les impacts du passage à la 3D sont multiples et on les retrouve sur toute la chaîne de conception. »

Les ingénieurs partagent l’avis de Noël Chabanas. Ils sont heureux d’avoir abandonné le logiciel sur lequel ils travaillaient auparavant pour passer les uns sur AutoCAD Mechanical en 2D, les autres sur Autodesk Inventor en 3D.


Autodesk Inventor et AutoCAD Mechanical pour s’adapter à une large palette d’exigences
« Toute la complexité de notre métier repose sur la diversité des véhicules que nous devons équiper », explique Carole Biton, l’une des ingénieurs d’études de Marrel. « En fait, les véhicules que nous équipons servent à presque tous les secteurs d’activités pour lesquels nous travaillons : agriculture, BTP, déchets, militaires, pompiers, industrie, transports… Nous devons pouvoir proposer des équipements permettant de répondre aux diverses exigences de nos clients : certains doivent charger des berces avec un angle minimum, d’autres travailler sous plafond bas. Nous sommes également conduits à proposer des appareils de longueur et de capacité variables. Le travail de préconisation est donc très important pour définir la meilleure adéquation véhicule/équipement. Il se fait avec AutoCAD Mechanical. Associé à des outils spécifiques, il permet le calcul de répartition des charges sur les essieux du châssis, et définit les caractéristiques techniques de la solution proposée au client. Marrel conseille aussi bien des clients qui disposent déjà d’un véhicule à équiper que ceux qui cherchent un camion et un équipement ad hoc. »

« Au quotidien, l’implantation de nos équipements sur des camions du commerce nécessite le travail de 8 ingénieurs. Nous proposons une large gamme de bennes, d’appareils à bras de levage, de multi-bennes, de grues ou d’Amplirolls (une invention Marrel protégée par un brevet) ».
« Pour ce qui concerne le développement de nouveaux produits, 8 ingénieurs sont aussi mobilisés. Nous définissons les appareils qui vont entrer au catalogue. Inventor est parfait dans ce contexte. Les dessinateurs et ingénieurs du bureau d’étude ont passé plus de 30 ans en 2D et se régalent aujourd’hui en 3D. Les avantages d’Inventor sont nombreux : il permet notamment d’appréhender tous les problèmes de cinématique, de glissements, de pivotement. Des choses que nous ne pouvions pas faire en 2D », poursuit Carole Biton. Marrel dispose en effet à son catalogue d’équipements comme les bi-bennes ou tri-bennes qui basculent sur le côté du camion et se comportent également comme des bennes classiques. « Avec Inventor, nous savons animer des ensembles complets, anticiper des problèmes de montage, faire des simulations, détecter des interférences… il nous assiste sur le calcul de poids, les constructions soudées, l’usinage, l’animation des composants les uns par rapport aux autres, et les problématiques de résistance des matériaux. C’est une petite révolution », s’exclame Carole Biton. « Inventor nous facilite le dialogue avec la fabrication également. Il est plus facile de se mettre au diapason sur de nouvelles réalisations. »

Noël Chabanas tire les enseignements globaux de ce passage rapide aux outils de CAO 2D et 3D d’Autodesk. « Une fois les gens entraînés à l’utilisation en production, il est clair que nous allons bien plus loin dans nos conceptions, dans des temps record. Et finalement l’utilisation de ces outils dépasse aujourd’hui largement le cadre du bureau d’études : nos images et nos animations sont utilisées par les commerciaux et servent pour la communication interne auprès de nos vendeurs ou en après-vente pour l’export. »


A propos d’Autodesk
Autodesk Inc, (NASDAQ: ADSK), une société Fortune 1000, est déterminée à s'assurer que les meilleures idées deviennent réalité. Avec 7 millions d'utilisateurs, Autodesk est le leader des logiciels et services dans le secteur de la construction et du bâtiment, de la mécanique, de l'infrastructure, du média numérique et des services de mobilité. Les solutions Autodesk permettent à ses clients de créer, de gérer et de partager leurs données et contenus numériques de manière plus efficace. Ainsi, les clients transforment leurs idées en avantages compétitifs en devenant plus productifs, en rationalisant leurs projets, et en maximisant leurs profits.
Fondé en 1982, le siège d'Autodesk est situé à San Rafael, en Californie.
Pour plus d'informations sur Autodesk, merci de consulter www.autodesk.com