Communiqués de presse 2008

Autodesk annonce un chiffre d'affaires record de 599 millions de dollars pour le quatrième trimestre de son exercice fiscal 2008

Paris, le 27 mars 2008 — Autodesk, Inc. (NASDAQ: ADSK) annonce un chiffre d’affaires record de 599 millions de dollars au quatrième trimestre de l’exercice 2008, soit une progression de 20 % par rapport au quatrième trimestre de l’exercice 2007. Le revenu net de ce trimestre s’est élevé à 96 millions de dollars, soit 0,40 $ par action, sur la base des normes comptables américaines (GAAP), et de 124 millions de dollars, soit 0,52 $ par action, selon les normes non GAAP. Le revenu net du quatrième trimestre de l'année précédente était de 96 millions de dollars, soit 0,40 $ par action, sur la base des normes GAAP, et de 113 millions de dollars, soit 0,46 $ par action, selon les normes non GAAP. A la fin de ce communiqué de presse, vous trouverez un rapprochement entre les résultats GAAP et non GAAP.

« Autodesk affiche une fois de plus un excellent chiffre d'affaires trimestriel, qui vient couronner une nouvelle année record », a déclaré le Président Directeur général d'Autodesk, Carl Bass. « Nos résultats démontrent la solidité et la stabilité de notre modèle métier. L'équilibre sur lequel nous reposons, tant au niveau géographique qu'en termes de clientèle, ainsi que la diversification de nos activités, contribuent à protéger Autodesk contre les bouleversements de tel ou tel marché et nous restons donc optimistes pour l'année à venir ».

Quelques chiffres clés

Les performances d’Autodesk au quatrième trimestre de l’exercice 2008 ont été tirées par une forte croissance du chiffre d’affaires généré dans diverses régions, par celui provenant de nouvelles licences, ainsi que par la poursuite de la migration des utilisateurs depuis des solutions de conception 2D vers des solutions 3D, malgré une croissance plus faible que prévue aux Amériques.

Comparé à celui du quatrième trimestre de l'exercice 2007, le chiffre d'affaires de la zone EMEA a augmenté de 38 % pour atteindre les 262 millions de dollars. Le chiffre d'affaires généré en Asie Pacifique a augmenté de 24 % d’une année sur l’autre pour atteindre les 131 millions de dollars. Le chiffre d'affaires généré par les économies émergentes des zones Asie Pacifique, EMEA et Amérique latine a augmenté de 52 %, atteignant 19 % du chiffre d'affaires total. La forte croissance enregistrée dans ces régions a été compensée par une croissance du chiffre d'affaires de 2 % dans les Amériques au quatrième trimestre de l'exercice 2007.

Le chiffre d'affaires combiné des produits 3D (les logiciels Inventor, Revit, Civil 3D et NavisWorks) a augmenté de 21 % pour le quatrième trimestre de l'exercice 2007, pour atteindre 146 millions. Autodesk a livré environ 21 000 licences commerciales pour Revit et NavisWorks, plus de 17 000 pour Inventor et plus de 7 500 pour Civil 3D.

Le chiffre d'affaires généré par la vente de nouvelles licences a augmenté de 30 % par rapport au quatrième trimestre de l'exercice 2007.

Principales caractéristiques de l'exercice 2008

L'exercice 2008 présente un chiffre d’affaires record de 2,172 milliards de dollars, soit une progression de 18 % par rapport à l’exercice 2007. Le revenu net de l'exercice s’est élevé à 356 millions de dollars, soit 1,47 $ par action, sur la base des normes comptables américaines (GAAP), et de 456 millions de dollars, soit 1,88 $ par action, selon les normes non GAAP. Le revenu net de l’exercice 2007 était de 290 millions de dollars, soit 1,19 $ par action, sur la base des normes GAAP, et de 375 millions de dollars, soit 1,53 $ par action, selon les normes non GAAP.

Perspectives commerciales

Les états financiers suivants sont des états prévisionnels fondés sur des anticipations actuelles et, par conséquent, comportant des incertitudes dont certaines seront abordées plus loin.

Premier trimestre de l'exercice 2009

Nous attendons, pour le premier trimestre de l'exercice 2009, des revenus nets compris entre 575 millions et 585 millions de dollars. Toutefois, la société revoit à la baisse ses précédentes estimations de bénéfice par action. Les bénéfices par action calculés selon les normes GAAP devraient être compris entre 0,35 $ et 0,37 $. Les bénéfices par action calculés selon les normes non GAAP devraient être compris entre 0,46 $ et 0,48 $ et exclure 0,08 $ au titre des dépenses de compensation sur la base des actions et 0,03 $ pour l'amortissement des impondérables liés aux acquisitions et l'annulation de l’IPR&D acquis.

Deuxième trimestre de l'exercice 2009

Nous attendons, pour le deuxième trimestre de l'exercice 2009, des revenus nets d'environ 590 millions de dollars. Les bénéfices par action calculés selon les normes GAAP devraient avoisiner 0,40 $. Les bénéfices par action calculés selon les normes non GAAP devraient approcher 0,50 $ et exclure 0,06 $ au titre des dépenses de compensation sur la base des actions et 0,04 $ pour l'amortissement des impondérables liés aux acquisitions et l'annulation de l’IPR&D acquis.

Bilan de l'exercice 2009

Pour l'exercice 2009, la société maintient les chiffres indicatifs fournis précédemment, compris entre 2,425 et 2,475 milliards de dollars. Toutefois, elle revoit à la baisse ses précédentes estimations de bénéfice par action diluée. Les bénéfices par action calculés selon les normes GAAP sur l'exercice de l'année devraient être compris entre 1,75 $ et 1,85 $. Les bénéfices par action calculés selon les normes non GAAP devraient être compris entre 2,15 $ et 2,25 $ et exclure 0,28 $ au titre des dépenses de compensation sur la base des actions et 0,12 $ pour l'amortissement des impondérables liés aux acquisitions et l'annulation de l’IPR&D acquis.

Réserves

Ce communiqué de presse comporte des déclarations prospectives, y compris celles du paragraphe « Perspectives » ci-dessus et celles concernant notre taux d’imposition effectif, notre nouvelle offre et nos résultats envisagés, qui sont soumis à des risques et incertitudes. Parmi les facteurs qui pourraient entraîner des différences entre les résultats réels et les prévisions, citons : la conjoncture économique générale, notre performance dans des zones géographiques spécifiques, notamment les pays émergents, les difficultés liées à l’intégration de nouvelles activités et technologies, les fluctuations du cours des changes, une évolution imprévue du taux d’imposition et des lois associées, le moment et le niveau des investissements réalisés dans les opportunités de croissance, le changement des dates prévues pour l’introduction et le retrait des produits, l’incapacité de réaliser suffisamment de ventes des produits nouveaux ou existants via nos réseaux, l'influence des prix de la concurrence, l’incapacité pour les nouvelles applications clé de rencontrer le succès prévu, l’incapacité d’atteindre les réductions de coût et augmentations de productivité prévues, l’incapacité à poursuivre la migration des produits 2D vers les produits 3D, l’incapacité à poursuivre le développement de nouvelles technologies, l’environnement économique et financier de nos distributeurs et revendeurs, les interruptions ou l’arrêt de l’activité de nos consultants ou développeurs tierce partie et l’impact imprévu de la compatibilité des acquisitions technologiques.

A propos d’Autodesk

Autodesk est le leader mondial des logiciels de conception 2D et 3D dans le secteur de l’industrie, de la construction et du bâtiment, et de l’animation numérique. Depuis le lancement d’AutoCAD en 1982, Autodesk a développé une vaste gamme de solutions de prototypage numérique pour aider ses clients à réaliser leurs idées. Les outils Autodesk donnent les moyens aux sociétés Fortune 1000 de visualiser, simuler et analyser les performances réelles de leurs produits lors de la phase de conception. Ainsi, les clients transforment leurs idées en avantages compétitifs en gagnant en productivité, en améliorant la qualité de leurs projets et en encourageant l’innovation.

Pour plus d'informations sur Autodesk, merci de consulter www.autodesk.fr